Troubles digestifs : conseils

Lors que l'on a des troubles digestifs, il faut adapter son alimentation. Voici une liste de conseils nutritionnels et alimentaires peu exhaustive :

  • Boire 1,5L à 2L par jour (une dizaine de verres par jour)
  • Avoir une alimentation équilibrée et diversifiée
  • Manger à heure régulière, dans un cadre agréable et calme
  • Prendre son temps pour manger (bien mâcher les aliments notamment)

 

En fonction de certaines pathologies, qui entrainent des troubles digestifs, on va adapter sa façon de s'alimenter:

 

1. La colopathie fonctionnelle (trouble fonctionnel de l'intestin) :

 

N'hésitez pas à privilégier la consommation de fruits et de légumes cuits, ils sont plus digestes (éviter le réchauffage).

Limitez les aliments qui irritent les intestins (crudités, haricots secs, haricots blancs, choux, prunes...).

Choisir des céréales faciles à digérer (pâtes, riz, semoule).

 

2. La constipation :

 

N'hésitez pas à privilégier la consommation de fruits et légumes, qu'ils soient crus et cuits.

Choisir du pain complet (de façon progressive).

N'oubliez surtout pas de pratiquer une activité physique.

 

3. La diarrhée :

 

Évitez les éléments qui peuvent aggraver la diarrhée, comme le tabac, l’alcool et le café.

Évitez la déshydratation en buvant régulièrement de l'eau.

Essayez d’éviter les produits à forte teneur en sucre, les produits laitiers, et les aliments épicés ou riches en gras ou en fibres alimentaires.

Veiller à un apport alimentaire satisfaisant et diversifié, pour éviter une dénutrition (toute restriction importante risquant de dévier vers une alternance diarrhée-constipation).

Écrire commentaire

Commentaires: 0